L'apport correspond à la somme d'argent que vous pouvez payer sur vos fonds propres à l'achat de votre bien. Un apport égal à au moins 8% du prix d'achat est fortement recommandé afin de financer les frais de notaire et frais de garantie.

Si vous disposez de plus d'apport, c'est encore mieux ! Plus votre apport sera important et plus les banques vous accorderont des conditions avantageuses. Cela les rassure quant à votre capacité à épargner. À l'inverse, le fait de ne pas avoir d'apport peut être interprété par les banquiers comme une mauvaise gestion de votre argent.

1- Que faire si je dispose de moins de 5% d'apport

Nous vous conseillons d'attendre de vous constituer un apport égal à au moins 8% du prix d'achat avant de lancer votre projet immobilier. Sans apport, les banques refuseront votre dossier ou vous accorderont un prêt avec un taux d'intérêt beaucoup plus élevé que la moyenne du marché.

💡 Poursuivez vos efforts en plaçant chaque mois, une somme d'argent sur un plan épargne logement.

2- Que faire si je dispose d'un apport compris entre 5% et 8%

Vous êtes à deux doigts de pouvoir devenir propriétaire ! Encore quelques efforts d'épargne et vous pourrez accéder aux meilleurs taux du marché. Vous pouvez dès à présent contacter votre courtier HelloPrêt afin de commencer à préparer votre dossier.

3- Dans quels cas puis-je emprunter sans apport ?

Les banques peuvent accepter de prêter à 110%. Cela signifie que vous n'apportez aucun fonds propres dans votre projet. Ce type de financement est généralement reservé aux jeunes actifs qui disposent d'excellentes conditions de revenu.

Si vous êtes dans cette situation, nous vous conseillons de contacter votre courtier immobilier HelloPrêt qui saura vous indiquer la marche à suivre.

Avez-vous trouvé votre réponse?